Objectif du mois : Poser les bases de la pyramide pour l’hiver

Bilan : Très frustré de n’avoir pas pu mesurer les progrès en compétition, très bon mois malgré une certaine lassitude

 

Cette fois-ci, pas d’amélioration niveau condition physique, je suis resté sur 40 pompes et 80 abdos tous les matins 5 à 7 jours par semaine.

J’aurai tendance à dire, comme prévu, la fatigue lié à l’enchaînement des entraînements (d’athlétisme) et leur intensification n’a pas laissé la place à l’augmentation de la charge « condition physique »

Pour ce qui est de l’athlétisme, tout d’abord, le chapitre « deception »

Comme, je l’avais annoncé, j’avais envisagé une ou deux compétitions sur ce mois d’Octobre pour casser la monotonie : toutes celles que j’ai visé ont été annulées !

Au rayon du très bon, les séances de long (seuil et spé cross) sont plus que bonnes et je me sent déjà au niveau du mois de février 2012 sans toutefois avoir la sensation d’être au pic de forme)

J’ai pu refaire des séances de technique de course ce que je n’avais pas réalisé depuis … des années avec des sensations excellentes sur la première et pas terribles sur la deuxième.

Le gros point noir reste toujours de grosses difficulté sur les séances de vma, non pas sur les tenir (qui est étonnement facile) mais sur la sensations de pas pouvoir aller plus vite que 20-20,5km/h.

L’entraînement même s’il a été relativement constant a connu des coupures trop longues sur les week end avec une incapacité de ma part à me motiver pour courir seul le week end (donc les fois sans accompagnateur vélo ont sauté)

Comme en septembre, je me pose la question de cet état de « sensations bonnes » auquel je n’ose croire

Il faudra continuer sur cette voie en novembre sachant que je n’aurai pas le temps pour une compétition et une période de 10jours de déplacement où les entraînements seront difficiles voir impossibles avant d’envisager une compétition début décembre.