C’est une information qui est un peu passée inaperçue mais c’est une énorme performance qu’a accompli Zane Robertson le 1er février dernier !

Il y a 8 ans, deux jeunes nouveaux zélandais avait défrayé la chronique, alors âgés de 17ans, les jumeaux Robertson, Zane et Jake avait pris une décision rare, très rare : quitter leur Nouvelle Zelande natale pour rejoindre Iten au Kenya

Non pas pour un stage comme de nombreux athlètes mais pour y vivre ! Un pari fou pour des athlètes qui tournent autour de 3’50 au 1500m et 1’55 au 800m

Les premières années furent très difficiles mais cela sembla commencer à payer rapidement puisque après une saison blanche en 2009, la progression continua sur 1500 (3’44 en 2010, 3’41 en 2011, 3’36 en 2012, 3’35 en 2013, 3’34 en 2014) tout en s’orientant vers le long avec notamment  13’13 et 13’14 sur 5000m en 2013 et 2014
Mais c’est donc le 1er février que le jeune coureur a grimpé une sacré marche dans la hiérarchie mondiale.

Nous voici donc sur la ligne de départ du Semi marathon de Marugame au Japon, les observateurs ont annoncé un probable record de l’épreuve tant le plateau était relevé (avec notamment trois coureurs ayant des records sous l’heure).

Pourtant, aucun observateur n’avait annoncé le jeune Nouveau zélandais dans les favoris ni même les outsiders et pour cause, c’est son premier semi marathon et son record sur 10km n’était que de 29’12 (fin 2014) : une broutille à ce niveau là.

Et pourtant …

Après un départ ultra rapide de 9 coureurs, l’organisation se frottait les mains après 10km puisqu’ils étaient encore tous là à passer en 28’10 au 10km…

Au 15e km, après un 5km encore en 14’07, il n’était plus que quatre : Kuira (qui faisait ses débuts avec un record au 10 000m au 27’40), Koech (le favori avec 5 semi sous l’heure, un record officiel à 59’10 et qui a déjà couru sous les 59’ au semi de San diego), Ngandu (qui avec un chrono que 57’47 au 20km est le 29e meilleur tout temps) et l’inconnu Robertson qui à l’air frais en plus !

Au 20e km, Kuira sembla prendre la tête pour remporter la course mais Robertson était toujours là et au terme d’un dernier tour de stade épique, les deux coureurs furent départagé quasiment à la photo finish, Kuira remportant la course dans le même temps que Robertson en 59’47.

Énorme performance pour les deux débutants mais d’autant plus pour Robertson qui améliore donc le record d’Océanie en devant le premier océanien sous l’heure !

A noter que chez les femmes, c’est aussi une débutante qui a remporté la course puisque l’australienne Eloise Wellings s’est imposée en 1h10’41.

Sources photos : organisation

Résultats complets