Il y a 47 ans, aux J.O de Mexico 1968, John Akhwari (Tanzanie) nous démontrait que gagner n’est pas toujours une question de finir premier.

Après être tombé au 20km et s’être gravement blessé le genou, il rejoignit la ligne d’arrivée en marchant, acclamé par le public.

A l’arrivée, on lui demanda pourquoi il n’avait pas abandonné, sa réponse fut limpide : “ Mon pays ne m’a pas envoyé à Mexico pour commencer la course, mais pour la finir“