image

Au cœur de sa saison, nous avons déjà rencontré Brice à deux reprise pour évoquer sa structure d’entrainement (ici) et son athlétisme (ici)

Pour clore cette série d’interview, nous avons voulu nous concentrer sur l’homme, son image publique mais aussi son image privé, pour cela nous lui avons posé les questions même celles qui pourraient fâcher et nous avons aussi interviewé certains de ses proches !

Athled : “Bonjour Brice, une question qui intéressera nos nombreuses lectrices et quelques un de nos lecteurs, es-tu un cœur à prendre ? Plus sérieusement, tu es papa depuis peu [un cadeau de noël légèrement en retard] et d’après nos « sources » papa heureux, qu’est-ce qui a changé depuis l’arrivée d’Andrea ? un changement de motivation ? de fraicheur physique ? ou d’approche mentale peut-être ?”

Brice Leroy : “Tes sources sont bonnes ! À la naissance de ma fille, chaque jour on me posait cette question ” c’est le plus beau jour de ta vie ? “ et chaque jour je répondais ” oui aujourd’hui c’est le plus beau jour de ma vie “. 4 mois plus tard si tu me poses la même question je te répondrai la même chose. Chaque jour est le plus beau jour de ma vie …

Je suis tellement fier de la maman, d’avoir porté la petite durant 9 mois, le courage qu’elle a eu lors de l’accouchement et l’amour qu’elle porte à Andréa au quotidien . C’est elle qui s’en occupe des couches, des biberons, du bain … c’est une femme parfaite !

Le plus important dans ma vie ce n’est plus le rêve JO ou un titre de champion de France mais bien le bonheur de ma famille que tout le monde soit en bonne santé et qu’on profite de cette magnifique vie à 3. Comme le dit souvent Ghani Yalouz ” ça reste que du sport “ .

Bon je m’arrête la car je suis capable d’écrire un livre sur ma femme et ma fille ” [rires]

Athled : “Pourtant, avec des changements de clubs « régulier », tu as la réputation d’être « instable », alors, en toute franchise, pourquoi ces changements réguliers ? Besoin de voir du pays ? appât du gain ? grain de folie ? ”

Brice Leroy :

“Le plus important pour moi c’est de progresser sur 800m et de briller avec le maillot bleu blanc rouge quand je le porte.

Mes choix de changement de coach ou de club se portent là dessus. A partir du moment ou je n’ai plus le sérieux du coach ou le financement d’un club alors je saisie d’autres opportunités.
Le projet sportif est une priorité pour moi. Malheureusement aucun club n’est professionnel en France. Nous sommes dans un sport amateur alors que la fédé nous demande des exploits surhumains ( oui je vous assure que 1’45″10 c’est hot )

Quand tu fais partie des seconds couteaux, tu es un électron libre ! Donc à moi de faire les bons choix.”

[il réfléchit]

Souvent on se fait amadouer par des paroles de coach qui te dit “tu feras ça avec moi et au final tu es à 2secondes de se qu’il t’annonce…” ou bien un club qui t’annonce à l’année “tu auras tant et finalement tu n’as que la moitié … ”

La réputation de mec instable c’est athled qui le dit … Mais est ce que athled payera mes stages, mon loyer, mes déplacements, ma nourriture, mes équipements, la crèche … ? Je ne pense pas et grâce à mon instabilité je peux vivre sereinement.

[il cherche ses mots]

On ne critique pas une personne qui change d’entreprise pour avoir un meilleur salaire ou de meilleures conditions. C’est ce qui dicte mes choix mais j’espère avant tout réaliser une belle perf cette année.“

Athled : « Que fais-tu de tes journées quand tu ne t’entraine pas ? as-tu un travail d’appoint ? des études en cours ? ”

Brice Leroy : “Non pas d’étude et je suis en congé sans solde à Décathlon Istres. En général quand je ne double pas, je m’entraîne tous les matins puis vient la sieste. Ensuite je m’occupe de ma fille pendant que la maman essaie de souffler un peu.”

“Et si tu veux qu’on entre dans les détails, je joue 1h à la play, ma douche dure 15’ sous l’eau bouillante et à 19h30 je regarde TPMP”

image

Athled : “On t’envoie en stage pendant 1mois avec un seul objet loisir possible qu’amène tu ? ”

Brice Leroy : “Si on est 90 Le jeu de carte loup garou et si je suis seul la playstation 4 direct. Mais cette année je suis resté 3 semaines à font Romeu sans play ni ordi ! ”[rires] “Méthode japonaise de se couper du monde.”

Athled : “Ton péché mignon niveau nourriture ? quel est l’aliment dont il faut que tu te passes en tant que sportif de haut niveau et pour lequel tu as du mal ? attention, nous avons nos « sources »”

Brice Leroy : [Il explose de rire]

“Mes excès au McDo … Sur Istres je suis leur meilleur client ! Sans déconner je t’assure je suis accro au big mac 😊 j’ai un record de 10 big mac mangé en 1h !” [nos sources faisaient état effectivement de ce genre de record]

“Mais depuis cette année j’ai réduit ma consommation de mcdo je passe de 5 à 6 mcdo par semaine à 2 mcdo par mois. ”

image

Un repas de stage selon Brice !

Athled : “Qu’est-ce que tu ne pourrais pas avaler même si on te forçait ?”

Brice Leroy : “Du Whisky ! Je le dégueule.”

Athled : “Quel est le dernier film que tu as vu ?”

Brice Leroy : “No pain No gain et le prochain que je vais voir à sa sortie c’est warcraft.”

Athled : “On t’avait prévenu, question qui fâche, quel est le dernier livre que tu as lu ? ”

Brice Leroy : [interrogatif] “Heu, cela doit être Cyrano de Bergerac en 4ème ”

Athled : “Quel est le dernier jeux vidéo que tu as essayé ?”

Brice Leroy : “FIFA 16 / call of duty la base”

Athled : “Nous avons souvent essayé de te débaucher sur Athled, tu as eu un pseudo il y a quelques temps, tu n’interviens plus mais nous savons que tu nous lis toujours souvent, qu’est-ce que tu aimes y trouver ?

Brice Leroy : « Oui mon pseudo était demifonteam ! Punaise ça ne me rajeunit pas car avec des amis on avait créé un blog demifonteam ( Florian carvalho, Antoine Dudek, Mehdi Bouffraine, Kevin Mabiongo et moi).”

[il a des étoiles dans les yeux]

“Je lisais déjà athled avant de créer le pseudo et un jour schpountz a remballé un jeune qui demandait conseil. Ça m’avait foutu en pétard” [Rires].

“Avant je lisais beaucoup le forum maintenant un peu moins … Le seul truc que j’aime bien sur athled c’est les postes de candide savoir les résultats de meeting, les starts list … C’est vraiment utile !”

“Sur athled tu es capable d’avoir un résultat avant même qu’il soit sur le site de la fédé c’est vraiment génial et ça j’aime ! ”

“ Athled c’est un peu comme closer tu es au courant de tout ” [rires]. “en fait c’est un forum de voyeur” [rires à nouveau]

Athled : “Et qu’est-ce que tu n’aime pas y trouver ?”

Brice Leroy : [très affirmatif]

“Trop de sujet sur le dopage et encore ça c’est calmé . On fait un sport où les gens aimeraient savoir les entraînements des uns et des autres.”

“Prenons exemple sur les US. I lets run ,Flo track, communiquent sur l’entraînement mais en France il n’y a rien de ça. L’entraînement est tabou et je trouve ça dommage qu’on y trouve pas ça sur Athled.”

“Après beaucoup de personnes taclent sans réellement savoir le fond du problème ou de la situation. ça reste un forum de discussion de bar sans vraiment être intéressant …
Chacun a ses opinions sur les choix ou résultats d’athlètes mais sachez qu’avant de débattre, derrière chaque athlète ( peu importe le niveau) il y a d’énormes sacrifices fait dans la vie perso et des heures d’entraînement.
Parlez plus d’athlé et moins des à coté ”

Athled : “Avant de se quitter Brice, qu’est-ce qu’on aurait dû te demander et qu’on a oublié ?

Brice Leroy : « « En cas de qualification au JO, t’invite la communauté Athled à boire une bière et fumer une chicha melon ? », j’aurais répondu Avec grand plaisir les trou duc” [il s’agit d’une imitation d’un de ses humoristes préféré]

“Encore merci pour cette interview, Je souhaite longue vie à athled et après cette itw, j’accepte l’étiquette du mec instable au sens figuré.”

Pour ceux qui souhaitent aider Brice, vous pouvez vous rendre à  http://riopower.me/fr/brice pour l’aider dans sa campagne de sponsoring.

image

Pour aller plus loin dans la connaissance du phénomène Brice Leroy, nous avons souhaiter interviewé certains de ces proches, dans cette optique, nous avons contacté quelques proches de Brice avec une question simple : “si tu devais parler de Brice, que dirai-tu ?”

Le point sportif par Yoan Kowal (Champion d’Europe du 3000m steeple qui partage ponctuellement des entrainements avec Brice) :
“Brice est un athlète talentueux, très rapide qui a clairement des déficits en foncier. Il est capable de grande chose s’il arrive à s’imposer un régime de vie encore plus strict [notamement sur ses exploits culinaires]”.
“J’aurais aimé m’entrainer avec lui une année quand je privilégiais le 1500m, cela nous aurait fait du bien à tous les deux je pense.”
“Je lui ai déjà dit [ils sont tous les deux actuellement à Font Romeu] mais il faut qu’il se donne une année à 100% dans son projet, au moins il n’aura pas de regret”
“Humainement, nous nous sommes rapprochés avec la paternité et il a beaucoup murit cette année, que cela continue, je lui souhaite le meilleur”

image

Le point copaing par JB Poppe (membre de l’équipe d’Amiens de Hockey sur Gazon [en nationale 1] et qui a connu Brice dans des aventures que nous tairons en ligne) :

“Brice sur Amiens ? je me souviens, ce n’était que soirée FIFA/Pizza/Bonbons après des séances lactiques terminées en PLS.”

“A l’époque, il était aussi mauvais à FIFA qu’en secteur aérobie !”

“Par contre dans la vie de tous les jours, il a le cœur sur la main et une ambition sans faille !”

“Une amitié remplie de bon souvenirs !”

image

Un autre point copaing par Arnaud Michel (Equipe de France militaire de Cross qui s’est entraîné avec Brice quelques années et qui est le parrain de sa fille) :

« Brice, Beaucoup en parlent mais au final combien le connaissent réellement ?”
“Il est têtu, ça on ne peut pas lui enlever, dans l’excès aussi dans le bon comme dans le mauvais, ce qui lui a valu de faire des erreurs et que désormais avec toute cette expérience engrangée il met toutes les chances de son côté.”
Brice, avant toute chose, c’est un garçon très attachant, un bosseur, un acharné de l’entraînement sans limite, aucune !“
« Qui même si on venait à lui mettre des batons dans les routes arrivera à surmonter n’importe quel obstacle pour atteindre son objectif : c’est sa grande force !”
“Dorénavant père de famille, il a réussi à trouver l’équilibre nécessaire dans sa vie ainsi qu’une certaine forme de sérénité qui pouvait lui faire défaut par le passé.”
“Nulle doute que les performances cet été seront à la hauteur de son investissement pour réaliser son rêve, c’est maintenat ou jamais !”

image

le point au quotidien par Céline Pradet (compagne de Brice et  athlète de niveau inter-regional/national) :

“Lorsque nous nous sommes rencontrés au régionaux de cross, disons que ce ne sont pas ses qualités de crossman qui m’ont séduite mais plutôt ses beaux yeux bleus et son sourire sympathiques (un parfait piège à minettes !!!).”
“J’ai ensuite découvert un garçon écorché par un passé un peu difficile ne faisant confiance qu’à lui même ; mais un éternel optimiste ainsi qu’un homme courageux.”
“Animé par son rêve de HO, je suis toujours impressionnée par l’énergie qu’il deploie à l’entrainement repoussant sans cesse ses limites. C’est à la fois un athlète excessif centré sur lui même, avec un grain de folie et un formidable papa, un conjoint responsable et généreux. Je suis admirative de l’athlète mais surtout firère de l’homme qu’il est”