Chaud !

Hier, je me suis rendu à Sorgues pour clôturer ma saison de piste (oui oui, 5 jours après l’avoir commencé)

 

Après le bon steeple de samedi (voir ici), le coach tablait sur 10′, plus prudent et surtout conscient que mes franchissement avaient été bon, je partais plutôt sur 10’10

 

Grosse chaleur au programme (descendu à 30-31 au moment de ma course) mais par contre une course pas trop mal avec un engagé en 9’47, un autre en 9’57 et un en 10’20.

Echauffement un peu difficile, mais rien de dramatique même si mes lignes droites avant la course montrait que 10’00 n’étais clairement pas dans mes cordes du jour.

 

Coup de feu, ça part à l’allure et je me faufile dans un trou de souris pour me mettre en 2e position derrière un gars qui pars comme il faut.

 

Nous passons au 200m bien calé en 39s, un peu de vent de face mais rien de bien méchant.

Le 400m est avalé en 1’19, je sens que c’est trop vite, mais c’est ça ou partir pour courir seul (un mec me suis mais je le sens dans le dur)

800m en 2’38, nous n’avons pas ralenti, mais je commence à me dire que je ne serai pas capable de lui prendre un relai autour du 1200m (comme j’avais imaginé le faire lors du premier 500m)

 

1000m atteint en 3’18 et je prends un pet, un écart se creuse, je ne peux plus le suivre, mais j’ai toujours mon compagnon derrière moi.

 

Le 500m suivant est terrible et je passe au 1500m en 5’02 (donc 1’44), quelques mètres plus tard, le petit jeune me passe et je sens bien que j’ai encore ralenti.

 

Passage au 2000m en 6’49 environ, aie aie, ça coince fort (1’47).

 

Je relance ! Du moins, je crois que je relance et je passe au 2500m en 8’38 (soit un 500m encore plus lent en 1’49) !

 

Sursaut d’honneur et dans la difficulté (pourtant pas lactique, juste cuit), je me replace et je termine proprement par un 500m en 1’42 (et je pense un 400m en 1’20-1’21) pour finir en 10’20″x (je pense que sur le chrono officiel ça donnera probablement un petit 10’21.

 

Une course raté mais pas tant que ça, honnêtement, sans prendre de risque, ça se terminai en 10’15 mais je n’ai clairement pas moins de 10’10 dans les jambes !

 

Enfin, pas grave, déjà mettre 2 fois les pointes sans avoir peur, sans avoir mal, c’est déjà une réussite.

 

Place à quelques jours cool pour préparer un 10km trail festif dans 9 jours et ensuite, on attaquera la préparation pour l’hiver : aérobie et renforcement au programme de l’été !

 

En tout cas en premier lieu, merci à mon Kiné Julien Spirojannopoulos pour m’avoir bien réparé dans les jambes et dans la tête

 

Merci à Vincent et Antoine, je pense que si vous n’aviez pas répondu favorablement à mon idée de stage sportif, je n’aurais pas pris conscience que la blessure était finie et derrière, rien n’aurait été possible

 

Place à la suite !