Marseille Cassis, l'équipe du club

Eh bien voilà, hier, c’était mon retour sur du long en compet, 10 ans … voilà dix ans que je n’avais pas couru aussi long avec les France de semi (on bonne claque)

J’étais donc au départ à l’initiative de ma boite pour le Marseille-Cassis : 20km entre Marseille et … Cassis : un petit 20km donc avec 350 m de D+ puis de D-

 

Grâce à mon vieux copain Laurent, j’avais obtenu un dossard moins de 1h30, de quoi partir sereinement !

 

Malgré un bon relâchement avec les vacances, les dernières séances me laissait espérer une perf autour de 1h20-1h22, restait à savoir comment je réagirai au profil de la course (n’ayant fait qu’une séance en septembre sur du vallonné qui montrait que j’étais pas terrible sur ce point là).

 

Après un bon échauffement, me voici donc sur la ligne de départ, bien détendu et concentré.

mk6_profil

 

Coup de feu, je pars très tranquille, enfin très  à l’aise.

Passage au 1er km en 3’59, finalement plutôt rapide mais pourtant très à l’aise

 

2e kilomètre très tranquille, je remonte toujours du monde : 4’01

 

Sur le profil de la course, j’avais repéré que la montée était en 3 temps : 1 light du 2 au 5, une plus forte du 5 au 7 et une encore plus forte que 7 au 9,6, nous arrivons donc au début de la montée et effectivement, cela commence  monter

 

Un petit coup d’œil au cardio, je suis à 175, ça confirme que je suis bien parti, sans me focaliser dessus, je cherche à rester à l’aise et force est de constaté que cela tiens bien.

 

Je passe les Km suivant en 4’07 – 4’13 puis 407, vraiment très à l’aise, je ne fais que remonter des dizaines de concurrents, c’est toujours ça de pris, mais je me demande vraiment comment vont passer les vrais montées que j’attaque.

 

Le suis donc au 5e km en 20’30, je suis sur les bases de 1h20 à priori et toujours très facile

 

6e km en 4’34 puis 7e en 4’29, c’est toujours propre et sans perte.

 

Je double une copine et je suis vraiment bien alors que nous attaquons la partie la plus pentue : je suis étonné du nombre de coureur que je double.

 

8e km passé en 4’47 suivi du 9e en 4’51, ça tiens bien

 

Col de la Gineste atteint, je regarde ma montre 40’15, wow, je suis étonné et je suis vraiment bien

 

Passage au 10km en 43’17 avec un km en 4’05, j’ai relancé fort dans les 400m de descente.

 

Début du 10e kilo, je coince un peu, enfin j’ai pas la sensation de coincer fort mais pourtant, je me fais doubler pour la première fois depuis le début de la course, une dizaine de coureur me doublent et je passe tout de même ce km en 3’35

 

Je confirme mon impression entre le 11e et le 12e, gros point de côté, ça coince un peu et le km est avalé en 4’04.

 

Gros passage à vide avec deux méga point de coté entre le 12 et le 14e passé en 7’44 (3’55 de moyenne), je me resaissi et fait ce qu’il faut pour que ça passe, le 15e km est avalé en 3’55.

 

Je suis en 1’02″43 au 15e km et je calcule pour les 1h20, le km descends sévère et mon point de côté est passé, j’attaque très fort et me remet à doubler des gars, enfin !

 

le km est passé en 3’15 et le suivant en 3’20 (2 km qui descende fort).
Nous arrivons à l’entrée de Cassis et un km plat s’annonce, mystérieusement, je m’endors un peu et fait un km en 3’50, je crains aussi la fameuse « côte des pompiers » (autour de 18,5 km)

 

18,5 km, je suis en bas de la côte des pompiers et finalement ça n’a pas l’air méchant, je met un grosse mine pour monter les 200-250m et je ramasse bcp de monde… Manque de bol, j’avais pas vu qu’il y avait 400m de faux plat derrière. Je coince sévère mais je limite la casse !

19e km atteint en 1’16″5x, je me dis qu’il faut faire moins de 3’05 pour terminer sous les 1h20, ça va être dur mais le profil descends fort, j’allonge la foulée et m’arrache la tronche : au courage ça doit passer !

 

500m (au gps) sont avalés en 1’3x, il faut s’accrocher !

 

J’arrive sur le port, 250m restant annoncé et je m’arrache sévère pour doubler 2-3 personnes devant, ça marche, je remonte très fort mais par contre, il y a marqué 200m restant mince j’ai fait que 50m !

 

Je serre les points et je passe la ligne d’arrivée en 1h20’11 à l’horloge, 1h20’03 à ma montre (le temps officiel sera 1h20’05) : une superbe réussite et pourtant malgré un gros passage à vide 🙂

 

Temps de passage