Voilà, l’objectif de la saison est passé est le verdict est « échec ! »

Bien sur, un échec n’est jamais définitif et doit être analysé.

J’avais prévu mon plan pour réaliser autour de 10’20 au 2e tour et avec 10’32 (contre 10’30 au premier tour), ce n’est pas une réussite.

Maintenant, il faut analyser cela pour voir si l’erreur viens du plan ou de la faute à « pas de chance »

Tout d’abord : La course.

Au premier tour, les premiers s’était regardé et c’était parti doucement. Cette fois ci c’est parti très vite et, en passant en 1’37 au 500m (donc bien trop vite), j’étais déjà largué.

Et, avec un 1000m en 3’20, j’étais déjà bon dernier.

j’ai donc couru seul 2500m après un premier 500m trop rapide.

Ensuite : La forme.

Dès l’échauffement, même les jours avant, j’ai su que cela serait dur, la faute a de grosse erreur de récupération dans la semaine (une semaine très chargé au taf notamment)

Enfin : le mental

là, un plutôt bon point, après un 1000m déjà dur, je m’imaginais au 1500m finir en plus de 10’45, je ne sais pas comment malgré un passage de barrière très dur à 1000m de l’arrivée j’ai réussi à me sortir les doigts pour aller chercher dans la souffrance ce 10’32

Concrètement :

La forme est là mais je n’ai clairement aucune vitesse suffisante pour être capable d’encaisser un départ même un poil rapide.

Dommage de m’être auto sabordé en me laissant embarquer, enfin si on prends des risques, des fois ça passe et des fois non, mais clairement j’aurai pu faire 10’25 en courant seul dans ma bulle (comme à Montélimar en somme)

 

Dommage par équipe, nous sommes relégués pour 280 points, mais bon si nous n’avions pas eu 1000 points de malus sur notre mauvais résultats (collectif) du premier tour.

 

Quoiqu’il en soit, c’est encourageant pour 2018 : saison finie officiellement je continuerai quelques courses mais sans objectifs autre que le plaisir 🙂