Etonnant !

 

Voilà le mot que j’utiliserais pour qualifier cette rentrée sur Piste.

 

En 2012, j’avais fait une rentrée improvisé 2 jours après une séance de spé steeple (mon président de l’époque était venu me parler de la compétition après la séance), cela avait bien marché alors cette année j’avais décidé de reproduire l’expérience histoire de remettre un dossard avant les interclubs et de montrer le maillot chez les collègues d’Aubenas qui m’ont fait l’honneur de nous accueillir lors du stage de pâques.

 

Jeudi j’ai donc fait une spé steeple : 4x400m avec les jambes lourdes de la semaine (trop) chargée.

Je savais qu’il ne fallait pas espérer le chrono de 2012  (les 400m steeple ayant fait + 4s et même + 8s sur le dernier) mais l’idée était de profiter d’une course annoncé très relevé pour partir sur 6’20, exploser et espérer finir en 6’30

 

Bonne nouvelle le matin, le soleil est là et nous avons pris 10 degré, il fera presque chaud, bref les conditions parfaites pour un 2000m

Arrivé sur place, petite douche froide, 1 costaud n’est pas là, 2 autres font finalement un 800m ajouté au dernier moment : la course sera moins relevé mais de toute façon les 3 costauds auraient juste enflammé la course, pas vraiment d’incidence sur la mienne.

 

Nous sommes donc 5 au départ, 1 au dessus du lot et 2 où cela serait super si j’arrivais à les suivre (vu ce qu’ils m’ont mit cet hiver).

 

Le départ est donné et je pars fort pendant 100m histoire de me « placer »

Dès les 100m avalé en 18-18s5, je me met à l’allure et suis largué, devant ça part vite très très vite.

 

le 1000m est avalé en 3’12 et je décide de « relancer » la machine, devant ça coince sévère et j’en double déjà un.

1500m en 4’50 environ, je double le 2e de la course et lui dit de s’accrocher, le premier est loin mais il est en perdition, je relance de toute mes forces : 450m à tenir.

 

Le dernier tour est costaud et je viens mourir sur les talons du premier (qui visiblement a fini en footing) en 6’24.

 

Non seulement pas d’explosion mais en plus la manière a été plus que bonne. Bref une course où il n’y a pas grand chose à regretter !

 

Place maintenant à deux jours light avant de s’y remettre une dernière semaine dans l’optique de préparer le 2e tour des interclubs mais d’arriver pas trop cuit au premier où le club vient de m’annoncer ma place en équipe une sur steeple.